Avec plus de 14 ans d’expérience dans la conception d’expériences utilisateur, la stratégie et la formation, Jennifer Chadwick est Senior Digital Accessibility Consultant chez Siteimprove. Lors du forum Sitecore Symposium 2022, elle a partagé sa passion pour l’accessibilité numérique lors de sa présentation, « Building your undeniable business case for an inclusive strategy. »

L’accessibilité numérique commence par la conviction que les sites Web peuvent être perçus, exploités et entièrement compris, sans barrières, par tout le monde. Le design inclusif est l'allié naturel de l’accessibilité numérique puisqu’il s’approche de la conception de l’expérience utilisateur, en gardant à l’esprit les préférences, les besoins et les capacités de tous les utilisateurs.

Le kit d’outils d’accessibilité Microsoft, présenté ci-dessous, est un excellent schéma pour comprendre les défis d’accessibilité auxquels les personnes sont confrontées.

Notez que certains peuvent avoir un problème d’accessibilité pendant une courte période, tandis que d’autres peuvent souffrir de ce problème à vie.

Alors qu’IBM a lancé le mouvement avec un logiciel de lecture d’écran il y a plus de 30 ans, au cours des dernières décennies, beaucoup d’autres ont pris le relais – créant de tout, du logiciel d’agrandissement d’écran aux services de relais vidéo.

Un besoin et une opportunité

Chaque jour, plus de 3 milliards de personnes porteuses de handicap utilisent la technologie pour accéder à Internet dans le monde entier. Elles ont non seulement le droit légal d’accéder aux informations, aux produits et aux services clients online, mais aussi de l’argent à dépenser.

Le marché du handicap est en effet plus important que celui de la Chine. Il comprend 1,85 milliard de personnes avec un revenu annuel disponible de 1 900 milliards de dollars. Jennifer a partagé d’autres statistiques qui attestent de cette opportunité :

  • 83 % des utilisateurs ayant des besoins d’un accès limitent leurs achats aux sites qu’ils savent accessibles
  • 86 % des utilisateurs ayant des besoins d’un accès dépenseraient plus s’il y avait moins de barrières
  • 75 % des utilisateurs ayant besoin d’un accès estiment que l’accessibilité est plus importante lorsqu’ils prennent des décisions de dépenses que le prix
  • 63 % des utilisateurs préfèrent acheter auprès d’entreprises socialement responsables
  • Forrester prévoit que les dépenses en conception de 10 milliards de dollars seront transférées à des fournisseurs et des services qui s’engagent en faveur de l’accessibilité après 2022

Les organisations qui accordent une place particulière à l’accessibilité ne se contentent pas de remplir leurs obligations légales et humaines, mais elles s'emparent également des parts de marché de celles qui ne le font pas, car le marché du handicap émerge en permanence.

Pour ceux qui sont encore sceptiques, un bref passage en revue des dirigeants dans ce domaine devrait suffire à balayer leur cynisme d'un revers de la manche : Apple, Microsoft, Google, BBC, Barclays, etc. Il existe même un club auquel les entreprises peuvent adhérer lorsqu’elles s’engagent en faveur de l’inclusion des personnes handicapées : The Valuable 500.

Tendance commerciale ? Opportunité financière ? Obligation humaine ? Droit légal ? Quel que soit l’angle d’observation, l’accessibilité numérique est aujourd’hui essentielle.

Que faire ?

Chaque jour, des millions de personnes utilisent des technologies d’assistance et des stratégies d'adaptation pour se responsabiliser et préserver leur capacité et leur autonomie. L’objectif pour toutes les organisations devrait être de veiller à ce que nos sites Web et nous ne soyons pas des obstacles.

L’un des aspects est de changer le récit dans notre propre esprit et dans la culture au sens large, en passant d’un modèle médical à un modèle social en termes de handicap.

Dans le modèle médical, la personne handicapée est le problème. Elle doit trouver un moyen de s’intégrer dans la société telle quelle. À l’inverse, le modèle social comprend que la barrière est la société, qui se révèle exclusive, et non l’individu.

Selon l’enquête WebAIM Million 2022, seuls 5 % des sites Internet mondiaux sont accessibles. En comprenant plus clairement que l’inaccessibilité est un problème sociétal, il est évident que nous avons tous un rôle à jouer pour y remédier.

Du point de vue de l’entreprise, l’accessibilité numérique doit devenir un aspect essentiel de la conception de l’expérience utilisateur, et non pas un simple élément de réflexion. Pour certains, cela peut sembler décourageant. Heureusement, Jennifer nous a livré quelques points de départ :

  • Demandez-vous quelles sont les barrières que nous mettons actuellement en place
  • Faites preuve d’empathie pour façonner l’expérience utilisateur
  • Enrichissez les compétences grâce à la formation et l'accompagnement
  • Développez et mettez en œuvre des systèmes de gouvernance
  • Lancez-vous, tout simplement ! (Et le but n'est pas d'être parfaits)
  • N’ayez pas peur de faire connaître votre travail

Et, bonne nouvelle, Jennifer peut vous aider ! Elle fait équipe avec des organisations pour s’assurer que leurs sites Web sont accessibles à tous. Découvrez son travail ici, ou suivez-la sur LinkedIn.

1 The Click Away Pound Survey 2019, disponible sur http://www.clickawaypound.com/

Dan Olson est Senior Copywriter chez Sitecore. Suivez-le sur LinkedIn