Accéder directement au contenu principal

Qu’est-ce que la gestion de contenu dans le cloud ?

Qu’est-ce que la gestion de contenus dans le cloud, qu’offre-t-elle et comment déterminer le coût total de possession en fonction de vos besoins uniques ?

Chapitre 1

Gérer du contenu dans le cloud

Les entreprises se tournent de plus en plus vers le cloud pour couvrir non seulement leurs besoins infrastructurels, mais aussi, de plus en plus, pour exécuter leur logiciel en tant que service (SaaS). Dans ce contexte, les spécialistes du marketing, les chefs d’entreprise et les experts en stratégie peuvent profiter des différents services, définitions et offres disponibles sur le cloud d’aujourd’hui.

Dans cet article, nous examinons la gestion de contenu déployée dans le cloud dans le contexte actuel de l’expansion du cloud, nous définissons cette technologie utile, présentons ses avantages et soulignons les questions importantes pour déterminer le coût total de possession (CTP) de la technologie du cloud, plus précisément dans le contexte de la technologie du marketing.

Chapitre 2

L’histoire des services cloud : de l’IaaS au PaaS au SaaS

IaaS

Commençons par la forme la plus basique du cloud computing : Infrastructure as a Service (IaaS). Dans un modèle IaaS, les prestataires proposent un service d’abonnement sous forme d’infrastructure informatique, comme le traitement, le stockage, la mise en réseau et d’autres équipements. Les utilisateurs peuvent ensuite déployer et exécuter des systèmes d’exploitation, des applications et d’autres logiciels sur cette infrastructure cloud et y accéder à distance.

Le coût des abonnements IaaS dépend de l’affectation et de l’utilisation des ressources. Le plus grand avantage ? Inutile d’investir dans, de maintenir et de sécuriser l’infrastructure physique.

PaaS

La prochaine étape de l’informatique en nuage est la plateforme en tant que service (PaaS). Alors que l’IaaS fournit des serveurs, des systèmes de stockage et des réseaux, le PaaS fournit tous ces éléments ainsi que des systèmes d’exploitation et des bases de données.

En bref, les éditeurs de PaaS fournissent une structure que les développeurs peuvent utiliser pour créer et déployer des applications. Dans un modèle PaaS, un fournisseur de cloud tiers gère tous les aspects de l’infrastructure, tandis que les développeurs de l’organisation gèrent les applications.

SaaS

Software as a Service (SaaS) est le niveau supérieur de l’informatique en nuage : logiciel existant dans le cloud et accessible à distance, généralement via Internet, mais parfois via des réseaux privés virtuels (VPN).

Les fournisseurs de SaaS assurent la maintenance du logiciel, gèrent l’hébergement et traitent les demandes d’assistance, le tout moyennant des frais mensuels ou annuels. L’un des innovateurs originaux du modèle SaaS est notre partenaire Salesforce, mais même si vous ne connaissez pas Salesforce, vous savez probablement ce qu’est le SaaS.

Prenez votre abonnement à Spotify. Vous payez des frais, Spotify vous donne accès à tout ce que vous voulez, où que vous soyez. Bien sûr, si vous voulez être astucieux, Spotify n’est pas vraiment un SaaS, car ce n’est pas un modèle B2B, mais pour tous les besoins, c’est la même chose.

Quelques autres exemples de SaaS : Slack, Dropbox, Grammarly et Gmail.

Chapitre 3

cloud CMS et CaaS

Un système de gestion de contenu basé sur le cloud (CMS) peut être appelé Content as a Service (CaaS), une version spécifique du SaaS. Les solutions de gestion de contenu déployées dans le cloud ont évolué dans l’espace de gestion de contenu classique (ECM). À son niveau le plus simple, un système CMS (ou CaaS) dans le cloud désigne un système de gestion de contenu headless qui stocke du contenu brut dans le cloud.

Par contenu brut, nous entendons le contenu dans son format le plus basique, sans HTML ni template, conçu comme un composant de contenu – un contenu modulaire qui peut être assemblé dans différentes mises en page et utilisé par de nombreux terminaux. La plateforme utilise des interfaces de programme d’application (API) pour diffuser ce contenu brut (ou le diffuser lorsqu’il est appelé par) différents consommateurs (dispositifs ou canaux, en termes de marketing), où il peut être rendu puis consulté par les utilisateurs finaux.

Pour qu’une plateforme soit classée comme une solution CMS dans le cloud, elle doit disposer de plusieurs fonctionnalités clés :

  • Le cloud
    Cela va sans dire, mais un système CMS dans le cloud nécessite le cloud. Il offre tous les avantages qui en découlent : évolutivité, économies de prix, sécurité et augmentation de la bande passante, ainsi qu’une réduction du stress pour les équipes informatiques internes, etc.
  • Structure de contenu orientée objet
    Dans un système CMS, les contenus peuvent être stockés sous forme de blocs ou d’éléments (contenu brut ci-dessus). Un exemple de stockage bloqué serait un système CMS qui stocke l’ensemble des pages Web, comme Drupal. À l’inverse, un système CMS orienté objet, tel que Sitecore, stocke cette même page Web comme des objets. Un objet serait l’image d’en-tête, un autre la copie H2, un autre le corps de texte, etc. C’est essentiel dans le monde omnicanal d’aujourd’hui – le stockage basé sur les objets fluidifie considérablement la diffusion multicanal.
  • Architecture headless
    En général, l’architecture du CMS peut être divisée en deux parties : le back-end et le front-end (pour plus de détails, voir ici). Le back-end gère les contenus. Le front-end le présente. Pour de nombreux systèmes CMS traditionnels, ces deux couches sont liées. Sitecore les a toujours séparées, et notre anticipation s’est avérée payante, car les différents appareils utilisés pour accéder à Internet prolifèrent, les développeurs et les producteurs de contenus privilégiant de plus en plus une approche découplée.
  • Présentation agnostique
    L’approche découplée est privilégiée pour une raison principale : la liberté. Les équipes sont libres de stocker et de diffuser des contenus sur le back-end, tout en permettant aux différents appareils d’accéder aux contenus pour déterminer comment ils sont présentés. En pratique, cela signifie que le même contenu peut accéder à une page Web et à Alexa.

La structure du contenu revient à l’image ici. Alexa ne veut pas l’image de votre bannière. Elle veut juste votre titre, vos sous-titres et votre corps de texte. Si votre contenu est stocké comme une page entière (par rapport aux objets), vous devrez créer une toute nouvelle version compatible avec Alexa.

Vous pouvez probablement déjà comprendre pourquoi les développeurs et les spécialistes du marketing sont fans de la gestion de contenus dans le cloud. Mais penchons-nous un peu plus sur les avantages.

Chapitre 4

Gestion de contenu dans le cloud

Pour les starters, les développeurs back-end peuvent travailler simultanément avec le front-end. Sur le front-end, les développeurs d’interface utilisateur (UI) obtiennent leurs API préférées, et les développeurs d’applications mobiles obtiennent des contenus faciles à utiliser. Enfin, les spécialistes du marketing peuvent diffuser des contenus sur différents canaux, sans les recréer pour chacun d’eux. Un autre avantage majeur de la dissociation entre le système back-end et le système front-end est la pérennisation : quels que soient les canaux qui apparaîtront à l’avenir, les spécialistes du marketing seront prêts à leur proposer des contenus.

Un système de gestion de contenu (CMS) déployé dans le cloud peut offrir de nombreux atouts, notamment :

  • Évolutivité : Un système CMS déployé dans le cloud peut facilement évoluer pour répondre aux besoins de votre organisation. Vous pouvez ajouter ou supprimer des ressources selon vos besoins sans avoir à vous soucier des limitations matérielles.
  • Accessibilité Un système CMS déployé dans le cloud est accessible partout dans le monde, à condition que vous disposiez d’une connexion Internet. Cela permet une collaboration à distance et peut améliorer la productivité.
  • Automatisation : Des workflows numériques automatiques qui simplifient les processus métiers et la conformité.
  • Économies de coût : Un système CMS déployé dans le cloud élimine le besoin de matériel coûteux, de licences logicielles et d’équipes informatiques pour entretenir le système. Vous ne payez que les ressources dont vous avez besoin, quand vous en avez besoin.
  • Sécurité : Les fournisseurs de solutions CMS déployées dans le cloud ont généralement mis en place des mesures de sécurité étendues pour protéger vos données. Cela inclut le chiffrement, les sauvegardes de données et l’authentification à plusieurs facteurs.
  • Mises à jour et maintenance faciles : Les fournisseurs de solutions CMS déployées dans le cloud gèrent les mises à jour et la maintenance des logiciels, ce qui signifie que vous n’avez pas à vous soucier de maintenir votre système à jour.
  • Intégration : Un système CMS déployé dans le cloud peut facilement s’intégrer à d’autres services déployés dans le cloud, tels que le marketing par e-mail, les réseaux sociaux et les plateformes d’e-commerce.
  • Flexibilité : Un système CMS déployé dans le cloud peut être personnalisé pour répondre aux besoins spécifiques de votre organisation. Vous pouvez facilement ajouter ou supprimer des fonctionnalités selon vos besoins, et adapter le système pour répondre à l’évolution des demandes.
  • Expériences client omnicanal : La solution CMS permet aux entreprises de proposer des contenus pertinents, personnalisés et cohérents sur différents canaux, pour une expérience client plus satisfaisante et plus engageante.

Ces bénéfices se traduisent par une mise sur le marché plus rapide, une mise à l’échelle à la demande, une gestion de l’infrastructure sans souci, une réduction des risques, une simplification de l’innovation et une diffusion omnicanal et une capture de données efficientes et efficaces.

Sitecore XM Cloud, le système CMS cloud-native de Sitecore, permet aux marques de tirer parti de ces atouts de la flexibilité du cloud tout en offrant aux spécialistes du marketing une simplicité d’utilisation grâce à ses outils visuels faciles à utiliser. Les marques peuvent demeurer pertinentes et créer des expériences de contenu personnalisées.

Chapitre 5

Coût total de possession

S’agissant du coût total de possession (TCO), il est important de prendre en compte plusieurs facteurs.

Tout d’abord, vous voudrez savoir clairement quels sont les coûts initiaux et les frais d’abonnement, y compris les frais inclus. Renseignez-vous auprès de votre fournisseur sur les coûts d’hébergement, de mise à l’échelle, de sécurité et de déploiement. Par exemple, le fournisseur propose-t-il un certificat SSL ? Combien de vues de page sont incluses par mois ? Quels sont les frais pour les périodes de trafic intense, comme le Black Friday pour une entreprise commerciale ?

Vous voudrez également discuter avec votre fournisseur de solutions, ses partenaires d’activation et même les clients actuels (en supposant que vous puissiez les trouver), d’un autre coût initial : La formation dont votre équipe aura besoin pour se lever et voler.

Deuxièmement, vous devrez envisager les mises à jour. De nombreuses solutions déployées dans le cloud, telles que Sitecore XM Cloud et Sitecore Content Hub ONE, se mettent à jour automatiquement. Bien que cette commodité, qui vous offre la dernière version avec un minimum de mises à jour de la part de votre équipe, soit parfaite pour de nombreuses solutions, ce n’est pas toujours la meilleure option pour votre marque. Cela dépendra de la maturité digitale de votre entreprise, de la taille de votre équipe informatique et de ses préférences. Quelle que soit l’option qui répond le mieux à vos besoins, il vaut la peine de préciser ce qui est nécessaire de votre côté pour mettre en œuvre de nouvelles versions.

Les lois sur la protection des données, telles que le RGPD et la loi californienne sur la protection des consommateurs (CCPA), rendent d’autant plus nécessaire le maintien de la sécurité et du respect des données de clients. Les solutions cloud CMS permettent de localiser les politiques de contenu et de données, ce qui rationalise ces besoins. Assurez-vous d’explorer les options de sécurité et de données du CMS déployé dans le cloud que vous envisagez.

Chapitre 6

Choisir la bonne option de déploiement

Les besoins varient selon les organisations. C’est aussi vrai pour les options de déploiement que pour les logiciels. Sitecore propose des outils de gestion de contenu déployés dans le cloud, et nous continuons à prendre en charge les options sur site et gérées dans le cloud pour optimiser les processus métier.

En savoir plus sur les options de déploiement de Sitecore.

Découvrez nos solutions intégrales de gestion du contenu et du commerce.

Une plateforme puissante pour personnaliser les expériences

Découvrez nos solutions intégrales de gestion du contenu et du commerce.